5 min

Facturation abusive des cliniques... la DGCCRF publie son rapport 2018

8 avril 2019 |

Vie quotidienne
Rapport 2018 DGCCRF

Au sein du ministère chargé de l'Economie, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) veille au bon fonctionnement des marchés, au bénéfice des consommateurs et des entreprises.

La DGCCRF agit en faveur : 

  • de la protection économique des consommateurs,
  • du respect des règles de la concurrence,
  • de la sécurité et de la conformité des produits et des services.

Autorité de contrôle, elle intervient : 

  • sur tous les champs de la consommation (produits alimentaires et non alimentaires, services),
  • à tous les stades de l'activité économique (production, transformation, importation, distribution),
  • quelle que soit la forme de commerce : magasins, sites de commerce électronique ou liés à l'économie collaborative, etc.

Elle accompagne les acteurs économiques :

  • en les informant sur ses compétences et sur son action
  • en publiant des fiches et brochures sur certains aspects de la règlementation, 
  • en développant des actions ciblées conjointement avec les organisations professionnelles.

2 interventions ont particulièrement attiré notre attention en matière de santé.

Des cliniques épinglées pour facturation abusive

Sur 209 cliniques contrôlées (sur environ 1 000 en France), la moitié présentait des non-conformités, essentiellement en lien avec une facturation abusive.

Certains frais facturés ne relevaient pas de prestations de soins ou de sollicitations expresses (forfaits "administratifs" pour services divers : mise à jour de carte vitale, contact avec la mutuelle, appel de taxi, etc.). Or, comme confirmé par le ministère de la Santé, il s'agit de missions habituelles pour lesquelles les établissements sont rémunérés par la Sécurité sociale. Au regard des enjeux (5,4 millions de patients hospitalisés dans le privé commercial en 2017), la voie de l'injonction a été privilégiée afin d'obtenir la cessation rapide des pratiques concernées.

Pratiques trompeuses en matière d'assurance santé

La DGCCRF s'est également intéressée à la vente à distance et au démarchage en matière d'assurance santé.

Une enquête réalisée dans 10 régions auprès de 92 professionnels (essentiellement des intermédiaires d'assurances) a révélé des pratiques commerciales trompeuses. Certains démarcheurs n'hésitent pas à recourir à des allégations mensongères pour recueillir l'accord verbal du consommateur ou obtenir la signature électronique du contrat. Au total 27 établissements ont reçu 14 avertissements, 17 injonctions et 8 procès-verbaux.

Parmi toutes les actions de la DGCCRF, il faut également relever : 

La prévention contre les faux sites administratifs

De nombreux sites font payer de manière trompeuse des démarches administratives. Cette fraude s'élève à 150 M€ et concerne 1 million de personnes dupées en ligne. Ces sites prétendument officiels utilisent le drapeau français ou ajoute ".fr" à la fin de l'URL... L'internaute, moyennant 1 € pour obtenir un document administratif, peut se retrouver abonné à un service qu'il n'a pas souhaité ni même identifié.

Les fraudes aux numéros surtaxés

Ces fraudes consistent à inciter les consommateurs, par un motif fallacieux, à appeler un numéro payant ; ceux-ci reçoivent un appel ou un SMS, parfois un mail, annonçant un gain, leur signalant une démarche administrative urgente à accomplir, un colis à aller chercher...

De même certains numéros offrent un service de renseignement téléphonique commençant par le 118, incitant les consommateurs à rappeler des numéros surtaxés.

Ne vous laissez pas abuser !

 

Chiffres clés

543 000 vérifications

111 600 établissements contrôlés

12 600 sites internet contrôlés

330 000 résultats d'analyse en laboratoire

128 500 manquements et infractions constatés.

 

 

+ D'INFOS

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.