5 min

VRAI OU FAUX SUR LE LAIT

7 janvier 2019 |

Santé
le lait, lactose, intolérance au lactose

Longtemps idéalisés, les produits laitiers font aujourd'hui partie des aliments les plus sujets à controverse. Avant de "jeter le pot au lait", passons-le à l'épreuve du vrai et du faux...

L’intolérance au lactose, c’est l’autre nom de l’allergie au lait.

FAUX

Il ne faut pas confondre intolérance et allergie. La première est une réaction au lactose, le sucre naturel du lait. Elle se manifeste par des troubles digestifs à des degrés divers. La seconde, découverte chez le bébé ou l’enfant est déclenchée par les protéines du lait, et entraîne eczéma, vomissements, reflux, urticaire, asthme, retards de croissance… L’éviction de tout produit laitier doit être stricte et remplacée par les laits infantiles pédiatriques alors que les simples "intolérants" peuvent consommer des produits allégés en lactose et les fromages à pâte dure très affinés par exemple car la fermentation dégrade le lactose.

La plupart des adultes seraient intolérants au lactose.

VRAI

C’est le lactase, une enzyme fabriquée par l’intestin, qui permet la bonne digestion du lactose. Or, cette enzyme tend à diminuer à l’âge adulte. De plus, elle diffère selon l’origine ethnique : alors que la majorité de la population caucasienne, surtout les Scandinaves, ainsi que les Mongols, produisent une quantité de lactase suffisante, les populations méditerranéennes, africaines, et asiatiques ont une activité lactasique inférieure ou égale à 10 %.

La lait "bon pour la santé", ce n’est que du marketing !

FAUX

Ces dernières années, plusieurs enquêtes ont révélé un lobbying intense de l’industrie laitière dès les années 1950. Pour autant, le lait est l’un des produits alimentaires qui a une grande richesse en nutriments tels que protéines et bons gras. A moins d’être allergique, il serait donc dommage de s’en priver complètement, en privilégiant les produits natures (sans sucres ajoutés) et bio car ils sont plus riches en acides gras oméga-3.

Boire du lait chaque jour suffit à protéger du risque de fracture osseuse

FAUX

Le calcium nécessaire à la solidité des os se trouve essentiellement dans les poissons et leurs arrêtes, les crustacés, la viande, les œufs… et l’eau tout simplement ! Pour prévenir efficacement l’ostéoporose, l’apport en calcium doit par ailleurs être associé à la vitamine D et surtout à l’exercice physique avec impact au sol. Les hormones ont aussi leur rôle à jouer.

Les laitages sont déconseillés aux migraineux.

VRAI et FAUX

Il existe plusieurs causes possibles à la migraine et l’abus de sucres en fait partie. Le fait de consommer des produits laitiers peut dans ce cas-là offrir un terrain favorable et la survenue d’une crise migraineuse.

La consommation de produits laitiers aggrave l’acné.

VRAI

Loin d’en être la cause principale, les produits laitiers consommés en très grande quantité peuvent être un facteur aggravant de l’acné car ils augmentent les hormones androgéniques responsables de l’acné. En cas de forte poussée d’acné, il est donc conseillé d’éviter l’excès de produits laitiers au même titre que l’excès de sucre en général.

Céline Collot

Merci au Dr Alexandra Dalu, médecin anti-âge et nutritionniste auteur du livre Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien paru aux éditions Leduc.

www.alexandradalu.com

 

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.